1/3 Votre situation 
2/3 Votre projet 
3/3 Choix des partenaires 

La finance participative : une réelle alternative à la finance traditionnelle

Le financement participatif (crowdfunding) représente une réelle alternative au financement traditionnel (banque, investisseurs privés…). Désormais l’investisseur a la main sur son investissement, il peut choisir le projet et le porteur de projet qu’il souhaite soutenir.

Encore marginal en comparaison des financements bancaires (qui s’élèvent à plusieurs centaines de milliards d’euros), le financement participatif connaît une forte croissance depuis ses débuts (en 2007). Les montants collectés doublent chaque année. En 2013, plus de 80 millions d’euros de financement sont attendus, via les plateformes de crowdfunding françaises. 

Une réelle opportunité pour le développement de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS).

Le secteur de l'économie sociale et solidaire (ESS) regroupe des structures très diverses qui portent un projet collectif, le plus souvent à finalité sociale et/ou environnementale. Pour ces structures, la réalisation de bénéfices n'est pas une fin en soi, mais un moyen d'assurer le financement et le développement de leur projet. Il peut s’agir d’entreprises qui ont des formes juridiques spécifiques (SCOP, …) ou d’entreprises classiques qui sont régies par la même philosophie. La France fait évoluer sa réglementation pour encourager le développement de l'ESS.

Les structures ESS ont souvent le profil idéal pour faire appel au financement participatif pour leurs projets.

De ce fait, le développement de la finance participative est une véritable opportunité de développement de l’ESS.