1/3 Votre situation 
2/3 Votre projet 
3/3 Choix des partenaires 

Porteur de projet : Faut-il créer une cagnotte en ligne ou une campagne de crowdfunding ?

Thématique : porteur de projet

Collecter une somme d’argent sur internet est aujourd’hui à la portée de tous. En effet les plateformes de crowdfunding en don et les cagnottes constituent des outils grand public, faciles à utiliser et adaptables à n’importe quelle cause. Cependant comment savoir lequel de ces deux outils est le plus adapté à l’objectif du porteur de projet ?

1)      Fonctionnement des deux concepts

Lancer une cagnotte sur une plateforme dédiée ne vous prendra que quelques minutes, c’est extrêmement simple. En effet il suffit de s’inscrire sur la plateforme, de donner un titre à sa collecte (exemple : anniversaire de Guillaume), et c’est terminé. Il est possible ensuite de personnaliser un peu plus la page de sa cagnotte et d’inviter un certain nombre de personnes à participer. Ce modèle très simple est prévu au départ pour organiser de petits événements, un anniversaire, un voyage à plusieurs etc. La première utilisation de cet outil est de facilité la collecte de fonds.

Une campagne de crowdfunding en don en revanche est plus longue à lancer. Outre le fait de devoir s’inscrire sur la plateforme, il sera nécessaire de décrire son projet le plus précisément possible, d’y ajouter des visuels, si possible un vidéo et de proposer des contreparties. Une campagne de crowdfunding doit être réfléchie et longuement préméditée. Elle doit être faite pour convaincre, contrairement à la cagnotte qui prêche des converties.

2)      Différences

Les plateformes de crowdfunding en don et les cagnottes se ressemblent beaucoup. Un porteur de projet peut donc être tenté de penser que le choix de l’une ou de l’autre n’aura pas d’importance.

Cependant il existe certaines différences sensibles : les plateformes de crowdfunding mettent plus d’outils à disposition du porteur de projet pour qu’il puisse convaincre d’éventuels contributeurs, mais lancer sa campagne demande plus de temps que pour une cagnotte. Les commissions prélevées par les plateformes sont également plus élevées pour une campagne de crowdfunding que pour une cagnotte.

De plus, le but recherché n’est pas le même, le financement participatif entre dans une stratégie établie par le créateur de la campagne, il est d’ailleurs souvent associé à un projet professionnel. Dans le cas de la cagnotte le but est souvent personnel et n’est pas d’aller chercher du financement issu de personnes inconnues.

La promotion est également différente, la campagne de crowdfunding devra être présente sur les réseaux sociaux et le plus souvent animer par le porteur lui même. Dans le cadre de la cagnotte la communication est restreinte au réseau personnel du bénéficiaire.

 

En conclusion, le tout est de savoir à qui le porteur de projet s’adresse. S’il s’adresse à un public déjà rallié à sa cause, nul besoin de s’épancher longuement dans des explications et autres vidéos, la cagnotte sera tout à fait adaptée. En revanche, s’il s’adresse au grand public, il aura besoin des outils que lui proposent les plateformes de crowdfunding pour convaincre un maximum de personnes.