[Focus sur les membres FPF] #3 Mangopay

Thématique : actualité du crowdfunding
Source: Financement Participatif France

Pour ce nouvel article Focus sur les membres FPF, nous avons interrogé Alexis Ammar, Country Manager France chez MANGOPAY. MANGOPAY est une solution de paiement pour les marketplaces, plateformes de crowdfunding et FinTechs.       Pourquoi avoir choisi de se pencher sur le marché du crowdfunding ? Et celui des Fintech ?  Historiquement MANGOPAY est […

Pour ce nouvel article Focus sur les membres FPF, nous avons interrogé Alexis Ammar, Country Manager France chez MANGOPAY. MANGOPAY est une solution de paiement pour les marketplaces, plateformes de crowdfunding et FinTechs.

 

 

 

  • Pourquoi avoir choisi de se pencher sur le marché du crowdfunding ? Et celui des Fintech ? 

Historiquement MANGOPAY est né pour répondre aux besoins d’une plateforme de financement participatif, Leetchi. L’économie collaborative fait donc partie de notre ADN depuis 2009 avec Leetchi d’abord puis MANGOPAY ensuite. De plus, l’un des premiers clients de MANGOPAY a été Ulule. Historiquement, MANGOPAY a donc en grande partie été commercialisée pour répondre aux besoins de plateformes d’économie collaborative ce qui a renforcé davantage son attache au crowdfunding.

Puis au fur et à mesure des années, notre ADN aidant, nous avons souhaité grandir avec nos premiers clients ayant des plateformes de crowdfunding ce qui nous a permis de prendre conscience des perspectives et des enjeux autour du financement participatif sous toutes ses formes. Nous avons donc fait évoluer notre expertise, notre technologie et nos ressources autour notamment de ces enjeux nous ayant permis de devenir un acteur de référence du crowdfunding en France (~150 clients plateformes de crowdfunding en France, la majeure partie du marché, dont Kiss Kiss Bank Bank, Ulule, Anaxago, Fundimmo, Oneragtime, Homunity…). Nous faisons donc partie des premières FinTechs historiques françaises.

  • En quoi les FinTech révolutionnent-elles le secteur ?

Les FinTechs révolutionnent le secteur de par leur réponse aux nouveaux besoins que les anciens gros groupes du secteur bancaire ne sont pas encore prêts à assouvir. Cela s’explique notamment par le fait que les FinTechs soient plus innovantes, agiles, dynamiques et réactives aux évolutions majeures que connaît le secteur du paiement (changements comportementaux, culturels, technologiques…) Les FinTechs ont réagi de manière plus prompte et adaptée à l’apparition des nouveaux besoins que les groupes bancaires et ont pris une avance considérable. C’est pourquoi de nombreuses banques ont rapidement fait le constat qu’il valait mieux s’allier à ces FinTechs (rachats, comme Arkea avec MANGOPAY) plutôt que de devoir se transformer radicalement pour se confronter à celles-ci.

  • Comment MANGOPAY est né ?

MANGOPAY est né pour répondre aux besoins de Leetchi, plateforme pour laquelle nous n’arrivions pas à trouver un prestataire de paiement qui satisfaisait nos critères/besoins. Nous avons donc créé le Leetchi API qui avait initialement pour vocation de gérer les paiements sur la plateforme Leetchi, ni plus ni moins. Mais devant le succès et les nombreuses demandes de marketplaces, plateformes de crowdfunding et FinTech nous avons pris la décision de commercialiser notre API de paiement à toutes les plateformes ayant des besoins d’encaissement pour tiers. Le temps d’obtenir l’agrément bancaire européen auprès de la CSSF fin 2012, MANGOPAY était lancé début 2013. Nous sommes des pionniers dans la facilitation des paiements et sommes aujourd’hui leader européen de l’encaissement pour tiers.
MANGOPAY a donc commencé avec un client en 2013 : Leetchi, pour en arriver aujourd’hui 7 ans plus tard à accompagner plus de 2500 clients dans les 26 pays de l’Union Economique Européenne et à gérer 4 Mds d’euros de volume en 2019 (vs 2,2 Mds en 2018).

  • Quelle avancée ! Qu’apportez-vous aux plateformes de crowdfunding/porteurs de projet ? Pourquoi est-ce important ?

MANGOPAY n’est pas juste une solution de paiement innovante proposant une multitude de moyens de paiement et permettant d’automatiser l’ensemble des flux financiers sur une plateforme. Nous jouons un véritable rôle de conseil auprès de nos clients. Nous permettons aux entrepreneurs comme aux grands groupes de se concentrer sur leur coeur d’activité pendant que nous nous occupons à 100% de l’ensemble des démarches administratives leur permettant d’encaisser pour le compte de tiers en toute conformité via notre solution de paiement régulée, sécurisée et automatisée (comptes de cantonnement, KYC des utilisateurs, wallets sécurisés..)

  • Quelles sont selon vous les perspectives d’avenir de ce marché ?

Historiquement, MANGOPAY a toujours considéré que le financement participatif et l’écosystème collaboratif sous toutes ses formes représentaient une alternative d’avenir aux sources de financement traditionnelles qui ne semblent pas parvenir à s’adapter aussi rapidement que souhaité aux évolutions constantes de la demande des utilisateurs que ce soit en termes d’UX, de prix, de barrières à l’entrée (accès restreint conditionné et restreint au financement), ni aux contraintes de chacun, aux évolution sociologiques et technologiques.
De manière générale le crowdfunding est un marché en plein essor qui se développe de manière très différentes selon les pays. Les entreprises françaises ont encore de belles perspectives d’avenir notamment en s’inspirant des nouveaux business models qui réussissent dans d’autres pays. Mais aujourd’hui plus que jamais, nous constatons à quel point le système bancaire classique peut vite se retrouver dépassé et vaciller dès lors que de nouveaux paradigmes apparaissent et cela se répercute immédiatement et parfois de manière brutale sur les particuliers comme les professionnels, indépendants, PME ou grands groupes qui se retrouvent sans source de financement et sans perspectives financières.  Nous sommes à un tournant et les perspectives d’avenir du financement participatif semblent plus que jamais considérables. Il s’agit désormais d’en dessiner les nouveaux contours pour aborder ce virage historique de la meilleure manière possible. Simple alternative innovante au démarrage, il est possible que le financement participatif devienne rapidement la principale source de financement, du moins la plus fiable, accessible et transparente.

  • Pourquoi avoir adhérer à FPF ? 

En tant que professionnel du crowdfunding, il était évident pour nous de nous rapprocher de ce réseau influent regroupant les plus gros acteurs français du domaine.

  • Qu’est-ce que l’association vous apporte concrètement ? 

L’association nous aide à rester à l’écoute des besoins du marché, des possibilités de networking mais aussi une puissance de prise de parole en s’associant à d’autres acteurs du financement participatif.

 

Un grand merci à Alexis d'avoir pris le temps de répondre à nos questions !