[Focus sur les membres FPF] #2 Un établissement de paiement spécialisé en crowdfunding

Thématique : actualité du crowdfunding
Source: Financement Participatif France

  Dans ce deuxième volet consacré à un focus sur les différents types de membres qui constituent l'écosystème de Financement Participatif France, nous nous intéressons à un service d'aide aux plateformes : Lemonway. Lemonway est un établissement de paiement proposant aux structures de crowdfunding une solution bancaire complète simplifiant ainsi grandement leurs démarches. L'entreprise sert […

 

Dans ce deuxième volet consacré à un focus sur les différents types de membres qui constituent l'écosystème de Financement Participatif France, nous nous intéressons à un service d'aide aux plateformes : Lemonway. Lemonway est un établissement de paiement proposant aux structures de crowdfunding une solution bancaire complète simplifiant ainsi grandement leurs démarches. L'entreprise sert aujourd'hui plus de mille places de marché, dont près de 200 sont des places de marché du financement participatif, au sein de tous les pays de l'Union Européenne. Cette expansion prouve la nécessité de ce type d'établissement dans le secteur du crowdfunding.

 

Pour notre interview, c'est Damien Guermonprez, Président exécutif de Lemonway qui a accepté de répondre à nos questions.

 

 

 Selon vous, que représente le secteur du financement participatif ?

C’est un mode de financement alternatif né lors de la précédente crise, celle de 2008. Son succès est planétaire et son volume annuel atteindrait 300 milliards d’euros avec un marché chinois encore largement dominant du fait de la taille de son marché du prêt entre particuliers qui représentait en 2018 la moitié de ce montant. Cette vague mondiale du financement alternatif s’est nourri chaque année de nouvelles tendances. Après le financement participatif sous forme de dons, d’actions, de prêts aux particuliers et aux entreprises, d’affacturages, de prêts nantis par de l’immobilier, de prêts liés aux énergies renouvelables, nous avons depuis peu l’arrivée de la blockchain pour rendre davantage liquides des actifs qui peuvent ainsi se financer.  L’Europe représente moins de 10% du marché mondial et la France moins de 1% du fait de l’impossibilité de pratiquer en France des activités de prêts entre particuliers ou des opérations d’affacturage, activités réservées aux banques. Cela n’empêche pas le marché français de progresser fortement, de l’ordre de 40% par an.

 Quelles sont les perspectives d’avenir du secteur ?

En dehors du marché chinois qui a vu son marché du prêt entre particuliers baisser de moitié depuis son pic en 2018 consécutivement à la fermeture par le gouvernement de centaines de plateformes non régulées, le reste du monde poursuit sa forte croissance estimée à 25% par an. Les plateformes font l’objet de contrôles de la part des régulateurs qui assurent ainsi la protection des consommateurs. En Europe, le Royaume-Uni qui représentait 2/3 du marché voit sa part de marché attaquée par les pays les plus dynamiques comme les pays Baltes, très actifs dans le crowdlending. La crise actuelle du Covid-19 est un test pour le secteur. Si le soutien massif des Etats aux PME devrait limiter les défaillances des emprunteurs des plateformes de prêts, le marché du financement participatif action pourrait être fortement impacté alors que celui du don devrait continuer de croître.

 Comment Lemonway est né ?

Dans un souci de protection du consommateur européen, l’UE s’est dotée de plusieurs directives et règlements qui encadrent les paiements des plateformes de financement participatif. Lemonway a pour mission de sécuriser et simplifier les mouvements d’argent des plateformes quel que soit leur activité. Nous agissons comme une tour de contrôle et devons comprendre d’où viennent les sommes d’argent qui transitent sur les plateformes et à qui sont-elles destinées. Aujourd’hui, nous servons plus d’un millier de places de marché dont 200 sont des places de marché de financement participatif. Nous sommes actifs dans tous les pays de l’UE.

 Quelle solution proposez-vous aux plateformes de crowdfunding ?

A travers notre API, les plateformes peuvent collecter des fonds du monde entier, ouvrir et gérer des comptes de paiement sans limites et initier des ordres de paiement en tant qu’agents de paiement de Lemonway. C’est une solution complète qui répond à leurs contraintes réglementaires et de cash management. Nous travaillons avec plusieurs banques afin d’offrir les conditions les plus compétitives selon le pays. Le KYC se fait désormais de façon instantanée pour les particuliers et nos plateformes ont déjà ouvert plus de 8 millions de comptes, autant de KYC déjà réalisés.

 Comment le nouveau statut européen va-t-il modifier votre activité ?

Le passeport européen accordé en 2019 aux plateformes domiciliées au sein de l’UE facilite le déploiement des plateformes en dehors de leur marché d’origine. On peut donc imaginer que les investisseurs auront davantage de choix d’investissement. C’est le démarrage d’un cercle vertueux par excellence qui bénéficie à tout le secteur. Plus il y a de projets à financer à travers l’Europe et plus il y a d’investisseurs. Plus il y a d’investisseurs et plus les porteurs de projets recourent au financement participatif.

 Qu'est-ce que l'association FPF vous apporte concrètement en tant que membre ?

FPF a pour mission de promouvoir et ancrer des formes nouvelles de financement, notamment le financement participatif, en France.

Chez Lemonway, nous avons vu émerger ces acteurs du crowdfunding, nous les avons accompagnés et nous avons grandi avec eux. Ce secteur a subi, et subit encore, d’énormes mutations tant sur le plan réglementaire que technologique et nous nous adaptons constamment à ces nouvelles contraintes.

Aujourd’hui, nous nous sommes forgés une véritable expertise sur ce secteur, non seulement en France mais également dans d’autres pays européens, et nous sommes fiers d’accompagner des nombreux acteurs « Made in France » comme Wiseed, Lendosphère, Akuocoop, SoWeFund, Les Entreprêteurs,… ou encore October que nous accompagnons dans son développement européen. Faire partie de FPF nous permet d’évoluer au plus près d’un écosystème qui fait partie de notre cœur d’activité, mais également de toujours mieux appréhender les besoins des plateformes que nous accompagnons au quotidien, afin d’anticiper les évolutions du secteur et les maintenir en conformité dans la gestion de leurs flux de paiement.

Merci à Damien d'avoir accepté de répondre à nos questions !