1/3 Votre situation 
2/3 Votre projet 
3/3 Choix des partenaires 

Indispensable pour réussir sa campagne : la vidéo

Thématique : actualité du crowdfunding

Il suffit de parcourir les projets sur les plateformes de financement participatif pour constater que la majorité d'entre elles possèdent une vidéo de présentation sur leur page de campagne. Mais tourner une vidéo belle, efficace et bien montée demande beaucoup de temps, de travail et quelques compétences. Alors est-ce vraiment utile, et si oui, comment tourner une vidéo qui résumera au mieux votre projet ?

1) La vidéo, résumé de votre campagne mais pas que.

Entrer dans les détails pour expliquer son projet à l'écrit implique de rendre une très longue copie, qui pour le contributeur de passage sera trop fastidieuse à lire. Une vidéo permettra de faciliter son travail d'évaluation du projet. En effet, un résumé vidéo lui montrera très vite s'il apprécie le projet ou pas, et évitera à la campagne de passer à côté de nombreux contributeurs potentiels qui n'auraient pas le courage de la décortiquer.

Mais ce moyen de promotion a bien d'autres atouts :

  • Tout d'abord, il permettra au contributeur de connaître un peu mieux le porteur de projet. Mettre un visage sur une campagne lui permettra de se familiariser et de s'identifier à ce projet.
  • Ensuite, une vidéo bien faite prouvera à son audience le sérieux et l'attention qui sont portés au projet et surtout, dans une campagne marketing, le "packaging" est au moins aussi important que le produit en lui-même. L'image que le porteur souhaite donner à son projet transparaitra à travers la présentation de sa campagne et donc de sa vidéo.  Si celle-ci est soignée, c'est le signe que le produit qu'elle promeut le sera aussi.
  • Enfin, si la vidéo est originale et qu'elle marque les esprits, elle pourra être relayée par des médias. Un atout non négligeable car toute communication est bonne à prendre.

2) Comment réaliser une vidéo efficace ?

  • Trois minutes est un maximum ! Même si le projet est compliqué à expliquer clairement en si peu de temps, le porteur devra faire un travail sur sa présentation de façon à ce qu'elle soit la plus concise possible. En effet, à l'instar de la présentation écrite, le contributeur ne regardera pas la vidéo s'il voit qu'elle est trop longue.
  • Ensuite, le côté affectif d'une campagne de financement participatif entrant en compte dans la décision de contribuer, il est conseillé d'apparaître dans sa propre vidéo pour que la personne qui la regarde découvre le porteur du projet.
  • L'esthétique de la vidéo est également un facteur à ne pas négliger. Elle doit être agréable à regarder. Si les idées viennent à manquer, de nombreuses vidéos de campagne très bien faites existent déjà, il peut être judicieux de s'en inspirer.
  • Enfin, le porteur du projet n'a pas toujours dans son entourage quelqu'un de compétent pour l'aider dans la réalisation de la vidéo. Il faudra donc dépenser un peu d'argent chez un professionnel, quitte à inclure cette somme dans l'objectif de la campagne.

La vidéo n'est donc pas qu'un simple atout pour une campagne de financement participatif, elle est indispensable à la bonne compréhension du projet par sa communauté, mais également pour véhiculer une image positive du projet en question.