1/3 Votre situation 
2/3 Votre projet 
3/3 Choix des partenaires 

Le modèle des Royalties

Thématique : actualité du crowdfuding

Le modèle des royalties existe depuis un certain temps dans l’univers du crowdfunding, mais il ne se développe vraiment que depuis tout récemment. Mais comment fonctionne-t-il ? Et surtout quels avantages et inconvénients présente-t-il ?

1)      Le crowdfunding en royalties, comment cela fonctionne ?

Le contributeur choisi un projet qui le touche et accepte de donner une somme d’argent afin de contribuer à sa réalisation. Jusque-là, cela ressemble au modèle du don. La différence, et non des moindres, vient de la contrepartie. En effet, celle-ci n’est pas une contre partie de nature non financière. Si le projet abouti, le contributeur recevra un pourcentage des bénéfices réalisés par le projet, défini proportionnellement à la somme qu’il a versé lors de la campagne.

Ce modèle a contribué à faire connaitre le crowdfunding en France. Notamment lors de la campagne pour la production du disque du chanteur Grégoire en 2008. 70 000 euros ont été investis par 347 personnes qui ont touché jusqu’à seize fois leur mise en royalties. Aujourd’hui, ce modèle touche bien plus que la création artistique, il existe même une plateforme dédiée aux projets de recherche médicale.

2)      Quels inconvénients ? Quels avantages ?

L’inconvénient principal de ce type de modèle est le risque. En effet, comme dans tout pari sur l’avenir, il existe un risque de perdre sa mise. Le deuxième inconvénient est l’incertitude liée au temps. En effet, le projet peut être lancé très vite, mais son développement peut aussi très bien être ralenti par des événements inattendus. Seul le porteur de projet a toutes cartes en mains, il existe donc une asymétrie d’informations entre lui et le contributeur potentiel.

Cependant, ce modèle a aussi des atouts. L’espérance d’un profit tout d’abord. La perte est au maximum la mise toute entière, mais le gain est proportionnel au succès que rencontre le projet, potentiellement très élevé.

L’implication financière du contributeur est telle que celui-ci est plus que jamais concerné par le projet. Il déploiera donc beaucoup d’énergie pour que le projet soit mené à bien. C’est un avantage pour le porteur du projet qui s’assure de solides soutiens et pour le contributeur qui n’est pas qu’un porte-monnaie.

Le retour financier proposé par le modèle des royalties est ce qui le différencie des autres modes de crowdfunding. Bien que l’incertitude soit présente, ce retour proportionnel au succès du projet permet une implication totale des contributeurs. Dans ce domaine on trouve des plateformes comme We do Good ou MyPharmaCompany spécialisée dans la santé.