1/3 Votre situation 
2/3 Votre projet 
3/3 Choix des partenaires 

Le Groupe CDC expérimente un dispositif d’accompagnement des opérations de financement participatif en partenariat avec WiSEED.

Thématique : actualité du crowdfunding

A l’instar des Etats-Unis ou du Royaume-Uni en Europe, en matière de financements de projets et de jeunes entreprises, le financement participatif (crowdfunding) connait une forte progression en France et présente un potentiel de développement prometteur. Pour illustration, près de 80 millions d’Euros auront été levés en 2013 en France via des plates-formes de financement participatif, contre environ 8 millions en 2011.

A l’occasion de la clôture des assises de l’entrepreneuriat le 29 avril 2013, le Président de la République avait annoncé l’établissement d’un cadre juridique sécurisé pour le déploiement de la finance participative. C’est le 30 septembre 2013, lors des premières assises du financement participatif, que les contours du cadre règlementaire favorable à l’essor de ce nouveau modèle de financement, ont été annoncés.

 

La confiance et la transparence des dispositifs constituent des enjeux clé du développement du secteur du financement participatif. Le Groupe Caisse des Dépôts, qui mène actuellement la réflexion sur les modalités d’un éventuel accompagnement de ce modèle de financement, a souhaité expérimenté un dispositif visant à définir une offre de sécurisation des fonds investis par des particuliers via une plate-forme de financement participatif. C’est dans ce cadre, que la Caisse des Dépôts et WiSEED, l’un des leaders français du financement participatif (modèle : investissement en capital de sociétés (« Equity Crowdfunding »), ont mis en place un partenariat.

 

Ce partenariat vise à  tester, notamment auprès des particuliers investisseurs, au cours des mois  de mai et juin 2014 une offre de sécurisation de la collecte sur des projets identifiés, mis en ligne sur la plate-forme.

Concrètement, pour les projets signalés par le visuel « Dépôts sécurisés par Groupe Caisse des Dépôts"

 les fonds collectés seront déposés sur un compte d’augmentation de capital d’une société holding spécialement créée pour chaque projet, ouvert à la Caisse des Dépôts. Ce Holding, souscrivant à l’émission de titres de la société de projet ciblée, a vocation à représenter les internautes/investisseurs. En cas de non réalisation de l’augmentation de capital de la société de projet, les fonds seront restitués aux internautes. C’est la direction des services bancaires qui opèrera en qualité de tiers de confiance, assurant la sécurisation des flux de souscription des particuliers investisseurs cliquez ici