[Focus membres FPF] #5 : Conseil Départemental de l’Ardèche

Thématique : actualité du crowdfunding
Source: Financement Participatif France

Pour la première fois dans cette série d'article focus sur les membres FPF, c'est un acteur public qui a répondu à nos questions ! Nous donnons la parole à Anaïs Souchière, Community Manager au sein du Conseil Départemental de l'Ardèche.   1. Comment le financement participatif peut-il dynamiser un territoire ? Le financement participatif est […

Pour la première fois dans cette série d'article focus sur les membres FPF, c'est un acteur public qui a répondu à nos questions ! Nous donnons la parole à Anaïs Souchière, Community Manager au sein du Conseil Départemental de l'Ardèche.

 

1. Comment le financement participatif peut-il dynamiser un territoire ?
Le financement participatif est une vraie chance pour les initiatives ardéchoises dans tous les domaines. Sauvegarde du patrimoine, développement d'entreprises locales, soutien à la santé, l'éducation, la culture… Il est un bon moyen de voir fleurir les projets en Ardèche et de la dynamiser par l'implication de tous. Il va aussi être un outil indispensable pour développer et maintenir les projets après cette période difficile liée à la crise Covid-19.

 

2. En quoi consiste le dispositif « Un projet, un coup de main! » ?
Il s'agit d'un portail du financement participatif en Ardèche piloté par le conseil départemental. Nous relayons chaque semaine les projets de financement participatif qui sont publiés sur les plateformes de crowdfunding. Notre portail est un répertoire des projets déjà financés et des projets en cours en Ardèche. Notre accompagnement des porteurs de projets passe par une communication autour des campagnes. Chaque semaine, nous partageons les projets sur nos réseaux sociaux et nous les communiquons à la presse locale pour leur offrir une plus grande visibilité. Nous travaillons aussi avec les radios associatives ardéchoises qui réalisent les chroniques « un projet un coup de main », diffusées toutes les quinzaines. Ces chroniques visent à mettre en avant un projet en cours sur notre territoire (nous changeons de secteur à chaque chronique entre le nord, le centre et le sud) et à donner quelques informations et actualités sur le portail.

 

3. Avez-vous des exemples de projets menés à bien grâce à ce dispositif ? 
Les projets sont souvent menés à bien suite au dévouement du porteur de projet lui-même et son implication dans la campagne. Nous faisons surtout un travail de relais, qui permet aux projets d'être connus sur notre territoire et au-delà. Nous répertorions les projets financés sur le portail, vous trouverez dans cette rubrique tous les projets menés à bien. Nous en avons eu plusieurs suite à la crise Covid19, pour soutenir le personnel soignant ou les structures en difficulté. Depuis le début d'année, les projets réussis sont plutôt des projets agricoles, développement d'entreprise ouverture de commerces… On constate qu'un vrai attachement au respect de notre environnement dans la pratique de l’activité est né chez les porteurs de projet ardéchois, ce qui colle tout à fait avec notre politique départementale en faveur de la transition écologique et solidaire. Pour vous faire un petit bilan des projets financés à mi-2020 : 19 projets financés dont :

    • 5 projets « culture et sport » 
    • 7 projets « entreprise » : agriculture et/ou ouverture/développement de commerce
    • 2 projets « transition » : 2 campagnes d'investissement dans le photovoltaïque
    • 5 collectes solidarité « covid-19 » (10 228€ récoltés sur ces 5 campagnes)
    • 1 244 348€ collectés (64 348€ de dons et 1 180 000€ d'investissement)

 

4. Comment aimeriez-vous que le secteur évolue ?
Nous aimerions que le financement participatif continue à se développer en Ardèche, il est un moyen pour les porteurs de projet de récolter des fonds mais aussi de faire connaître leur activité ou le patrimoine ardéchois.

 

5. Comment accompagnez-vous les porteurs de projets ?
Tout cela passe par un volet communication comme dit plus haut mais aussi de formation. Nous organisons chaque année les « ateliers du crowdfunding » dans plusieurs lieux d'Ardèche afin de permettre à tous les ardéchois intéressés de participer. Ces ateliers sont des demi-journées de formation gratuites, organisées en collaboration avec les plateformes de crowdfunding qui viennent expliquer leur fonctionnement et donner leurs conseils pour réussir sa campagne. Nous accompagnons aussi les projets « patrimoine » via notre Fonds d'aide pour la restauration du patrimoine emblématique de l'Ardèche  (FIPA). Chaque année, notre direction de la culture travaille avec les acteurs qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine en Ardèche. Elle sélectionne plusieurs projets qui pourront bénéficier d'une subvention départementale qui est couplée à une campagne de financement participatif. Les projets sont relayés sur notre portail et nos autres supports au même titre que les projets d'entrepreneuriat. Les projets FIPA 2020 devraient bientôt être révélés et publiés sur notre portail.

 

6. Pourquoi avoir décidé d'adhérer à FPF ?  

FPF nous a bien aidé dans le montage initial de notre projet. C’est aujourd’hui l’organisme incontournable dans le domaine du financement participatif.

 

Merci à Anaïs pour son temps et son implication !