1/3 Votre situation 
2/3 Votre projet 
3/3 Choix des partenaires 

Contributeur : comment donner dans le financement participatif ?

Thématique : contributeur

Le don, contrairement au financement participatif en prêt ou en investissement, est très peu réglementé. Le processus de don est donc bien plus simple que pour prêter ou investir son argent. Cependant quelques étapes sont à prendre en compte pour donner sur une plateforme de financement participatif.

1)      La création d’un compte sur une plateforme de don

Avant de pouvoir soutenir les projets qui le touche, le contributeur doit créer son compte sur la plateforme qu’il a choisi. Pour un don très ponctuel, cette opération prend moins d’une minute. Seul un pseudonyme, un mot de passe et une adresse email seront demandés. Cependant, pour des dons réguliers, il est préférable de compléter son compte au maximum (description personnelle, photo…). En effet, la plateforme peut devenir un véritable réseau social de contributeurs. Sur certaines plateformes chaque membre peut voir les goûts et la description des autres et peut choisir de les suivre pour connaitre leurs projets financés.

Une fois le compte créé et le projet à soutenir choisi, le contributeur doit sélectionner la contrepartie qu’il désir en fonction du montant de son don (il peut également choisir de n’en prendre aucune).

Le paiement se fait ensuite de manière très classique par carte bancaire. Cette étape est semblable à n’importe quel achat sur internet.

 

2)      Choisir un projet à soutenir

N’ayant pas de retour sur investissement, l’affinité ou bien la proximité géographique peuvent être des critères du contributeur pour soutenir un projet. Si toutefois le don n’entre dans les critères précédent il est difficile pour le contributeur de trouver un projet qui lui convient aux vues du nombre de plateformes et de projets présents.

L’outil Tousnosprojets.fr est un moteur de recherche qui classe et fait ressortir les projets en fonction des critères choisit par le contributeur comme le secteur d’activité, la localisation, le mode de financement...

 

Le don est le mode de financement participatif le plus libre et le plus populaire, car le moins réglementé. Le processus de don en lui-même est donc simple et rapide. La sélection quant à elle se fait le plus souvent par le réseau (personnel ou professionnel) ou par l’affinité du contributeur par rapport au projet.